Réalisation du site © Théo Cheval

Photographies © Théo Cheval / WIX 

Rechercher
  • Jeanpaul Béret

Décider

Un ami postait ce matin sur sa page Facebook la phrase de Voltaire : " j'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé ". En apparence simple, cette phrase renferme une grande puissance ! Pourquoi ? Et bien parce qu'il est aussi simple que cela de devenir heureux !

Qu'est ce qui fait qu'aujourd'hui beaucoup de personne souffrent intérieurement ? Parce qu'elles ont constamment des pensées négatives qui leur disent en permanences " tu ne vas pas y arriver ", " tu n'es pas capable de ", " ce travail n'est pas pour toi ", " tu ne mérites pas ", " tu devrais te méfier "…etc.

Ces pensées, comme leur nom l'indique ne sont que des pensées, elles ne sont pas nous, elles ne sont pas ce que nous pouvons faire, qui est immense, elles ne sont pas notre personne.

Ce sont des phrases que notre mental fabrique à tour de bras, qui sont le fruit de nos croyances, de notre éducation, de nos blessures, de nos expériences en général et qui s'alimentent de nos peurs. Ces pensées ou phrases sont produites par notre mental et ne sont basés en rien de notre réalité. Rien dans notre quotidien ne justifie que nous ayons ces pensées mais par contre, elles peuvent nous empêcher de réaliser ce que nous désirons faire profondément, nos rêves, agir comme nous aimerions.

Ce que propose Voltaire, nous pouvons tout à fait le mettre en place en remplaçant nos pensées négatives par des positives, déterminantes à certains moments clés de la journée.

La différence fondamentale vient du fait que vous allez DECIDER ce que vous voulez être, avoir, faire et non plus attendre que cela vienne d'un thérapeute, d'un événement, de chose à l'extérieur de vous. Et l'énergie que vous mettrez dans cette nouvelle intention produira des effets concrets dans votre réalité.

Par exemple, si vous manquez de confiance en vous, vous n'avez qu'à DECIDER de vous faire confiance. Ainsi, vous pourrez agir en ayant cette confiance.

Et pour bien ancrer cette pensée positive, je vous propose un rituel simple : Juste avant de vous endormir, vous vous dites " j'ai décidé de me faire confiance " et le matin, la toute première pensée que vous devez avoir est " j'ai décidé de me faire confiance ". Vous pouvez vous redire à nouveau " j'ai confiance en moi " dans la journée autant de fois que nécessaire. Cette pensée que vous avez créée avec force va teinter votre journée. Petit à petit, cette pensée viendra s'ancrer en vous pour remplacer les autres, plus négatives, qui vous empêchaient d'agir et d'avancer et vous serez satisfait de vous.



logo_jean_paul_3-20 - copie.png
  • Facebook Social Icône